20/09/2007

Evacuation des squats: la LSDH dénonce un dispositif policier disproportionné

Près de deux mois après l'évacuation du squat Rhino, la Ligne suisse des droits de l'homme (LSDH) revient sur cette procédure jugée «illégale» dans un rapport détaillé. Les défenseurs des droits de l'homme dénoncent aussi un dispositif policier disproportionné.

 

 

La LSDH ne s'émeut pas pour les droits du propriétaire de l'immeuble, par contre elle se sent capable et compétente pour juger de la proportion que doit prendre une intervention policière...

Par ailleurs, "en toute impartialité", elle juge la procédure illégale. Donc on peut en déduire qu'il y a une procédure pour que des squatters (qui sont dans l'illégalité) soient arrêtés...

23:20 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.