27/09/2007

Munitions: les soldats ne pourront plus les garder à la maison

Les citoyens-soldats suisses ne pourront bientôt plus conserver leur munition militaire à la maison. Par 100 voix contre 72, le Conseil national a soutenu l'interdiction de principe votée par le Conseil des Etats.

Par 97 voix contre 76, le National a en revanche décidé de ne pas donner suite à une initiative parlementaire socialiste demandant qu'en sus des munitions, les fusils d'assaut et autres pistolets d'ordonnance ne puissent plus être conservés à la maison. Les Chambres ont à plusieurs reprises refusé une telle mesure.

Deux exceptions à l'interdiction sur les munitions sont prévues dans la motion de la Chambre des cantons. Les troupes de première intervention (quelque 2000 personnes) ne seront pas concernées, et le Conseil fédéral pourra revoir la donne en fonction de la situation en matière de sécurité. Selon la précision apportée par la commission du National, le gouvernement devrait faire le point au moins une fois par législature.

Dans la foulée, le National a pris acte de quatre pétitions sur le sujet des armes, sans leur donner suite. Il s'agit notamment de celle du magazine féminin "Annabelle", munie de 17'400 signatures, qui demande d'interdire les armes d'ordonnance à domicile et de créer un registre national des armes.

Une des pétitions émane d'un groupe en faveur d'un contrôle efficace des armes, et une autre, déposée lors de la session des jeunes 2006, exige l'interdiction des armes à feu dans les ménages privés. La quatrième va dans le sens inverse: déposée par le journaliste Frank Leutenegger, elle défend le droit de posséder des armes.

 

Nos politiciens sont encore bien pires que ce que l’on pouvait imaginer !

Ils n’ont plus aucune confiance dans leurs concitoyens puisqu’ils leur retirent les munitions qu’ils ont pu avoir à la maison jusqu’à maintenant !

Donc les compatriotes soldats sont justes  bons pour aller se faire tuer en cas de guerre, là il faut leur faire confiance, là ils peuvent avoir de la munition, s’il d’agit de protéger le c…de nos élus, alors là oui, ils sont bons !

 

 

22:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.