30/09/2007

Nouvelles vagues à la police lausannoise

Le rapport sur les dysfonctionnements de la police lausannoise continue des faire des vagues. Marc Vuillemier, le municipal en charge du dossier, n'exclut pas que des personnes soient incitées à dénoncer des faits nouveaux à cause de la publication du rapport.
Le prochain vote vaudois sur la police unique, tout comme l'approche des élections fédérales ne font rien pour calmer le jeu. Le rapport, destiné à faire l'état des lieux à l'interne et non à être publié, a fait l'effet d'une bombe, révélant des pratiques telles que le dénigrement, les insultes, les humiliations, les menaces, les coups et des faux rapports d'intervention.
 

Sur Lausanne, quand le chef de la police est d’extrême gauche, la police vire à l’extrême droite……..

 

20:16 Publié dans Vaud | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Monsieur "du Toit",

Vous écrivez,

"Sur Lausanne, quand le chef de la police est d’extrême gauche, la police vire à l’extrême droite..."

La très grande majorité de ce qui est reproché aux troupes de Monsieur Hagenblocher datent d'un temps où une Dame était "cheffe de la police", sont nom Madame Cohen-Dumany, radicale. Cela ne fait pas une année et personne ne s'en souvient.

Il faut savoir que le "chef de la police" ne se trouve même pas avec les "hommes"! Monsieur Hagenblocher est seul maître à bord de l'Hôtel de Police, son chef "politique" Monsieur Vuilleumier est ailleurs (en train de déménager, mais pas à l'Hôtel de Police!

Je ne défends pas Monsieur Vuilleumier particulièrement, mais je défends (ou j'essaie) la vérité. Je ne suis d'ailleurs pas d'accord avec le POP lorsqu'il fait partie d'un exécutif et donc qu'il "cautionne" la politique pratiquée.
Pour l'instant, ils doivent se mordre les doigts d'avoir Monsieur Vuilleumier à ce poste, même si il n'a rien fait et peut-être, justement parce qu'il n'a rien fait!



Écrit par : L'anar de droite | 01/10/2007

Les commentaires sont fermés.