08/10/2007

Villars-sur-Ollon: agresseur sexuel identifié sept ans plus tard

L'auteur d'une agression sexuelle sur trois élèves de l'Aiglon Collège, à Villars-sur-Ollon (VD), a été identifié grâce à son ADN plus de sept ans après les faits. Ce Bernois de 58 ans était connu des services de police pour des faits similaires.

L'homme a été arrêté à son domicile dans la région d'Olten (SO) et a partiellement reconnu les faits. Il a été démasqué lorsque des policiers soleurois ont introduit son profil dans la base de données ADN suisse CODIS. Le quinquagénaire nie tout acte à caractère sexuel.

Il s'est introduit dans le collège par une fenêtre ouverte et a endormi ses victimes - trois jeunes filles - en déversant un anesthésiant, du trichloréthylène, sur le sol du dortoir. Du sperme avait été retrouvé sur le sol et une des victimes avait dit avoir été violée.

Le suspect a été condamné en 1979 à dix ans de prison pour des faits similaires. Actuellement, il est en traitement psychiatrique suite à des actes de voyeurisme et ne semble pas bénéficier de toutes ses facultés mentales, ajoute la police.

 

 

Ce cas à lui seul devrait convaincre beaucoup de sceptiques sur la nécessité des tests ADN…

 

18:41 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.