12/10/2007

Fédérales 07 / Le PS ne veut pas réélire MM. Merz et Blocher

Le PS souhaite non seulement la non-réélection de Christoph Blocher au Conseil fédéral, mais aussi celle du ministre des finances Hans-Rudolf Merz. C'est ce qu'a déclaré vendredi soir le président du parti Hans-Jürg Fehr dans une émission électorale télévisée.

Le PS va s'efforcer de provoquer deux changements au Conseil fédéral après les élections fédérales, a dit M. Fehr à la télévision alémanique SF1. Le parti veut corriger la majorité injustifiée de deux conseillers fédéraux radicaux et deux UDC en n'accordant plus qu'un siège au PRD. En outre, M. Blocher est inapproprié pour cette fonction.

Dans les rangs du PRD, c'est M. Merz et non le ministre de l'intérieur Pascal Couchepin qui ne devrait pas être réélu, selon Hans-Jürg Fehr. M. Merz représente une idéologie bourgeoise de droite, néolibérale, qui le place très proche de l'UDC, estime-t-il.

M. Fehr n'a pas précisé quel parti devrait hériter du second siège radical. Cela dépendra du résultat des élections. Christophe Darbellay, président du PDC, et Ruth Genner, présidente des Verts, ont déclaré que leur parti respectif doit se renforcer avant de pouvoir afficher des prétentions pour le Conseil fédéral.

Le président du PRD Fulvio Pelli a pour sa part encore une fois reproché au PS son inconstance. Depuis que les socialistes essaient de retirer un siège gouvernemental au PRD, ils l'ont d'abord revendiqué pour eux-mêmes, avant de vouloir l'offrir aux Verts et enfin au PDC, a-t-il dit.

 

Le PS est encore à côté de la plaque…A croire que H.-J. Fehr travaille pour l’UDC. Chaque fois que le PS ou les Verts s’en prennent à l’UDC ou à C. Blocher, l’UDC gagne des voix. (Dans les sondages en tous cas). Il est à noter que le PS par la voix de son président se croit en mesure de pouvoir élire les Conseillers Fédéraux, alors qu’ils devront peut-être céder un de leurs 2 sièges aux Verts…

Un CF avec 3 UDC, 1 PRD, 1 PDC, + PS et 1 Vert…

 

23:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.