17/10/2007

Pression fiscale de la Suisse en légère hausse en 2006

En 2006, la pression fiscale en Suisse a augmenté de 0,2 point pour atteindre 29,4% du produit intérieur brut (PIB), indique le Département fédéral des finances (DFF). Les impôts et prélèvements sociaux restent toutefois nettement en dessous de la moyenne des pays de l'OCDE (36,2%).

Parmi les pays inclus dans le comparatif publié par l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), seuls le Mexique, la Corée du Sud, le Japon et les Etats-Unis exercent une pression fiscale inférieure, précise le communiqué. En Suède, la pression fiscale dépasse les 50%. Les taxes des pays voisins sont aussi nettement plus élevées que celles de la Suisse: en Allemagne, 35,7% du PIB passent dans les caisses de l'Etat, en Autriche 41,9%, en Italie 42,7% et en France 44,5%.

(.................)

Depuis 2003, le calcul de la quote-part fiscale suisse est calquée sur la pratique européenne. Elle ne comprend en conséquence plus la prévoyance professionnelle et les primes d'assurances maladie et accident.

 

Tant qu’à faire, on devrait aussi déduire l’IFD, les impôts communaux et certaines taxes et comme cela on aurait le plus bas taux du monde……..

 

19:23 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.