17/10/2007

Protection des animaux: la pratique diverge d'un canton à l'autre

Le droit des animaux est appliqué de façon très différente d'un canton à l'autre, constate la Fondation pour l'animal dans le droit. Pour l'an passé, elle relève une fois de plus que les bourreaux des bêtes ne sont pas suffisamment poursuivis et punis.

En 2006, 572 procédures pénales (+10%) ont été engagées pour des cas de maltraitance d'animaux en Suisse, a indiqué la Fondation pour l'animal dans le droit. Toutefois, de grosses différences existent entre les cantons. Argovie, St-Gall et Zurich sont cités en exemple par la fondation. Appenzell Rhodes-intérieures, Genève, Soleure, le Tessin, Uri et le Valais sont en revanche montrés du doigt. Dans ces cantons, aucun cas de cruauté envers des animaux n'a conduit à une procédure pénale.

 

 

En ce qui concerne Genève, c’est voulu. Il ne faut pas que les délinquants puissent se plaindre d’être moins bien traité que les animaux..

 

19:28 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.