22/10/2007

Fédérales 07: les Verts veulent bouter l'UDC hors du gouvernement

Au lendemain des élections fédérales, les Verts ont appelé le PS, le PDC et le PRD à composer un gouverment sans UDC. Cette dernière a immédiatement riposté en réitérant sa menace de passer dans l'opposition si l'un de ses ministres n'était pas réélu le 12 décembre.

Indispensable pour mener à bien l'entreprise, le PS ne veut pas en entendre parler. La cheffe du groupe parlementaire socialiste Ursula Wyss rappelle que le PS soutient la concordance. Cela signifie une représentation des partis selon leur force électorale, soit deux sièges pour l'UDC.

Le groupe socialiste se penchera encore sur l'élection du Conseil fédéral. Mais selon Mme Wyss, il est peu probable qu'il y soit décidé l'éviction de l'UDC même si cela ne veut pas dire que le PS votera en faveur de Christoph Blocher.

A la radio DRS, les présidents du PRD et de l'UDC ont de leur côté confirmé leur intérêt pour un renouvellement des têtes au Conseil fédéral. Ueli Maurer et Fulvio Pelli ont toutefois souligné qu'ils ne voulaient pas forcément atteindre cet objectif en décembre.

Enfin, le patron du PDC Christoph Darbellay ne revendique pour sa part plus de deuxième siège au Conseil fédéral. Evoquée avant les élections, cette exigence n'est pas une priorité du PDC, a assuré son président. "Ce n'est pas le plus important, il faut arrêter de ramener la discussion toujours à ça", a-t-il déclaré. Le deuxième siège est toujours un objectif, mais pour 2011 au plus tard.

 

 

Ils ont raison les verts, Ils ont à peine plus de 10% des électeurs (dont une bonne partie venus de leur allié naturel, le PS) et ils veulent décider qui peut ou ne peut pas être au CF. Ils ont tout compris de la concordance…..

 

22:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.