01/11/2007

Genève: un cimetière public s'ouvre aux juifs et aux musulmans

Juifs et musulmans ont désormais la possibilité de se faire enterrer dans des carrés confessionnels au cimetière public de Saint-Georges, le plus grand en Ville de Genève. Les emplacements prévus peuvent accueillir 150 tombes côté musulman et 100 côté juif.

La nouvelle loi sur les cimetières, adoptée en mai après des années de débats, autorise le regroupement confessionnel à l'intérieur des cimetières publics mais pas la création de cimetières religieux privés. Avant cela, Genève restait le dernier canton où une loi, datant de 1876, exigeait des inhumations sans distinction de culte au nom de la laïcité.

Les défunts seront inhumés selon les rites de leur religion et les tombes orientées vers La Mecque ou Jérusalem. Mais les croyants les plus fervents ne choisiront sans doute pas le cimetière de Saint-Georges, car il ne garantit pas la pérennité des tombes, a relevé le magistrat Manuel Tornare. Les concessions sont octroyées pour 99 ans au plus.

 

 

Les Musulmans doivent-ils partager leur « coin » entre Chiites et Sunnites ?

 

 

18:15 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.