07/11/2007

Différend fiscal avec l'UE: le Conseil fédéral ne négociera pas

Le Conseil fédéral n'entend pas négocier à propos du différend fiscal l'opposant à l'UE. Il continue de rejeter les critiques de Bruxelles sur son système fiscal, mais est "prêt à un dialogue sur les différences entre les fiscalités européenne et helvétique".

Ce dialogue débutera ces prochaines semaines. Le conseiller fédéral Hans-Rudolf Merz a fixé quatre buts: renforcer la concurrence économique, maintenir une fiscalité suisse autonome, ne pas mettre en danger la voie bilatérale et assurer la mise en oeuvre de la réforme de la fiscalité des entreprises et de celle de la péréquation financière.

Le Conseil fédéral a adopté un rapport qui fait le point sur les pratiques européenne et suisse en matière de fiscalité des entreprises et de concurrence fiscale.

 

 

Notre Conseiller Fédéral Merz est exceptionnel, il ne perd pas son temps à négocier la fiscalité helvétique avec nos partenaires de l’UE, il préfère juste en discuter………(Il a du temps pour la discussion)…

 

20:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.