07/11/2007

Robert Cramer restera au gouvernement genevois

Elu au Conseil des Etats le mois dernier, Robert Cramer restera en parallèle au Conseil d'Etat genevois jusqu'à la fin de la législature dans deux ans. Il conservera son département entier mais laissera le pilotage de certains dossiers à ses collègues.

L'élu écologiste a annoncé sa décision devant les médias. Ses collègues l'avaient invité à prendre position rapidement quant à un éventuel départ du gouvernement cantonal. Ils redoutaient l'hypothèse d'une élection partielle tombant à quelques mois de la fin de la législature. La volonté de vouloir tenir conjointement tous les engagements pris par les sept conseillers d'Etat au moment de leur investiture il y a deux ans a aussi pesé dans la balance.

Le Conseil d'Etat a mené une série de discussions sur la question du double mandat depuis la semaine dernière, a expliqué son président Charles Beer. Il lui est apparu que la présence d'un de ses membres pendant deux ans à Berne représentait une bonne occasion de mieux défendre les intérêts du canton au niveau fédéral.

Même si Robert Cramer devra consacrer au moins un mi-temps à son mandat à Berne, le Conseil d'Etat s'est refusé à redécouper les départements. Cela au grand dam de certaines voix à droite qui préconisaient un dépeçage du département du Vert, considéré comme l'un des plus lourds, pour confier les questions d'aménagement au libéral Mark Muller.

 

L’élu Vert, contrairement à une élue popiste vaudoise, n’a pas peur d’assumer les deux mandats électifs qui le concernent. Il a seulement décidé de laisser faire le boulot par d’autres….

Laissera-t-il aussi les rémunérations ?

 

18:27 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.