13/11/2007

Genève veut rendre la vie des mendiants "inconfortable" 5

Les Roms seront dirigés vers deux abris d'urgence, l'un déjà existant, et l'autre, d'une quarantaine de places, spécialement ouvert à leur intention. Ils ne pourront toutefois y rester que dix nuits. A eux ensuite soit de trouver une solution plus durable, soit de plier bagages.

De mieux en mieux, on ne sait pas combien ils sont, mais on a déjà prévu le nombre de places nécessaire. D'un autre côté, si on calcule bien, ils devraient être rentrés à la maison pour Noël………

19:26 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Que Moutinot les nourrices ces rats, c'est lui qui les a attirés, mais pas avec les deniers publics. C'est sa seule responsabilité qui est engagée.

Samuel Salut.

Écrit par : Bundschuh | 18/11/2007

Les commentaires sont fermés.