15/11/2007

Equateur: Holcim doit payer 31,7 millions de dollars à ses employés

Le cimentier suisse Holcim, qui domine l'industrie du ciment en Equateur, a été condamné mercredi à payer 31,7 millions de dollars (35,6 millions de francs) à ses employés équatoriens. Le groupe basé à Jona n'a pas versé 15% de ses bénéfices à ses salariés entre 1999 et 2003.

Holcim est "contraint" de déposer ces fonds à la Banque centrale pour remplir ses obligations, a annoncé le procureur équatorien Xavier Garaicoa. Selon lui, le parquet vient en soutien d'une résolution dans le même sens prise par le ministère du travail et de l'emploi.

Il y a deux semaines, le président équatorien, le socialiste Rafael Correa, a dénoncé comme oligopolistique la situation d'Holcim et du groupe français Lafarge, qui se partagent le contrôle du secteur du ciment en Equateur. Il a réclamé une loi pour punir ces pratiques.

 

 

Mais pourquoi ces boîtes qui gagnent des millions par centaines agissent-elles ainsi? Est-ce trop demander qu’elles se comportent avec les autres comme elles souhaitent qu’on se comporte avec elles ???

La Suisse devrait doubler l’amende !!!!!!!!!

 

18:58 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Resulta evidente que el comportamiento de los "capitales de Inversion" del conjunto de paises del 1er. mundo, no solo favorecen a la fuga de divisas, sino que ademas, se ocupan de evadir cifras millonarias en concepto de impuestos no cancelados al estado en que estan haciendo sus negocios.
Esa, es la sola realidad.
Y por supuesto que si esa empresa se nacionaliza, se hablara mal de la democracia en Ecuador!!

Écrit par : Rolando Antelo | 16/11/2007

Les commentaires sont fermés.