20/11/2007

L'épidémie du sida a ralenti, selon l'ONU

L'épidémie du sida a ralenti cette année, selon de nouvelles estimations publiées par le Programme commun des Nations Unies contre le sida. Le nombre de nouvelles infections est en diminution. (....)L'ONU a recensé 2,1 millions de décès provoqués par le sida, contre 2,9 millions l'an dernier. Le nombre total de personnes vivant avec le virus est passé de 39,5 millions en 2006 à 33,2 millions cette année.Cette nouvelle évaluation est surtout la conséquence d'une révision des estimations en Inde et dans cinq pays africains. Si la même méthodologie avait été appliquée l'an dernier, le nombre de pesonnes vivant avec le virus aurait été, non pas de 39,5 millions, mais de 32,7 millions en 2006.
L'Afrique subsaharienne continue de concentrer l'essentiel des malades, avec les deux tiers des nouvelles infections (1,7 million). Environ 22,5 millions de personnes vivent en Afrique avec le virus du sida, soit 68% de la population mondiale affectée.
La hausse est plus forte en Europe de l'Est et en Asie centrale, où l'accroissement dépasse les 150% depuis 2001: le nombre de cas a passé de 630'000 à 1,6 million avec 150'000 nouvelles infections cette année et 55'000 décès. La Russie (66%) et l'Ukraine (21%) concentrent le plus grand nombre de nouvelles infections.
Dans les pays industrialisés, 2,1 million de personnes vivent avec le virus. La hausse est plus marquée en Europe qu'en Amérique du Nord.

 

Donc tout dépend de la façon de calculer les estimations…….Et on paie des fonctionnaires internationaux une fortune pour ce genre de résultats…

Si on payait des médicaments aux malades au lieu de payer ces fonctionnaires.…………..

 

19:19 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.