21/11/2007

Amiante à Genève: des dizaines de bâtiments publics sous la loupe

Après la détection de deux cas de maladies liées à l'amiante parmi ses collaborateurs, le canton de Genève prend l'alerte au sérieux. Le Conseil d'Etat a présenté une série de mesures. Plusieurs dizaines de bâtiments publics seront passés au crible.

Tout d'abord, tous les collaborateurs ayant oeuvré plus de 10 ans au Cycle d'orientation du Foron feront l'objet d'analyses de santé. C'est dans cet établissement que le deux cas d'affections liées à l'amiante ont été découverts. Un situation paradoxale, puisque les relevés effectués à cet endroit avaient révélé une quantité d'amiante bien en-dessous de la cote d'alerte.

Ensuite, tous les bâtiments scolaires de l'Etat construits avant 1991, de même que certains locaux de l'administration, subiront des expertises. Plusieurs dizaines de bâtiments sont concernés, parmi lesquels une trentaine d'établissements scolaires, a relevé le président du Conseil d'Etat Charles Beer devant les médias.

Dans les bâtiments où de l'amiante aura été détectée, des mesures annuelles de la qualité de l'air et un contrôle de l'état des matériaux seront opérés. Dans un souci de transparence, les résultats seront rendus publics. Les locaux présentant des concentrations inquiétantes feront l'objet d'un assainissement.

 

Mieux vaut tard que jamais, mais là l’Etat fait fort, le problème de l’amiante n’est par récent…

 

18:12 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.