21/11/2007

L'armée suisse retirera ses deux officiers d'Afghanistan en mars

La Suisse retirera en mars d'Afghanistan ses deux officiers d'état-majors collaborant avec l'International Security and Assistance Force in Afghanistan (ISAF). Le Conseil fédéral a pris acte de la décision arrêtée par Samuel Schmid au vu de la détérioration de la situation sur le terrain. La Suisse collabore depuis quatre ans à l'ISAF. Le Parlement a approuvé l'engagement d'un contingent de quatre officiers d'état-major au maximum, sur la base d'une résolution de l'ONU. Actuellement, deux Suisses travaillent à Kunduz au sein d'une équipe allemande. Or, depuis 2003, la nature de l'engagement de l'ISAF a changé. L'opération de soutien au maintien de la paix est devenue progressivement dans le sud de l'Afghanistan une opération de lutte contre les insurgés. Même dans les régions où les insurgés ont une activité sporadique, la mission est devenue presque irréalisable en raison de la nécessité pour la troupe de recourir des mesures d'autodéfense. Dans les régions où les talibans on retrouvé leur force, le travail de reconstruction est devenu largement impossible, souligne le Conseil fédéral.
 

Heureusement que nous n’avons que deux officiers, parce que s’il faut 4 mois pour les faire revenir, combien de temps faudrait-il pour rapatrier de la troupe………….

 

 

18:30 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.