02/12/2007

Recordon candidat contre Blocher pour le Conseil fédéral

Réunis à Binningen (BL), les Verts ont décidé de lancer par 115 voix contre 35 et 4 abstentions Luc Recordon dans la course au Conseil fédéral. Le conseiller aux Etats vaudois sera opposé à Christoph Blocher lors du renouvellement du gouvernement le 12 décembre.(.....)
Dès sa nomination acceptée, Luc Recordon, longuement applaudi, s'est levé en remerciant l'assemblée. "Avec les deux forces centrifuges de ceux qui ne veulent pas du tout aller au Conseil fédéral et de ceux qui veulent y aller à tout prix, je ne m'attendais pas à un si bon résultat", a-t-il déclaré.
Pour la majorité des délégués, le parti, qui a progressé régulièrement ces dernières années pour atteindre 9,6% lors des dernières élections (+2,2%), a droit à une présence au gouvernement et doit assumer ses responsabilités. "Nous devons nous présenter à chaque occasion, communale, cantonale et fédérale, nos électeurs ne comprendraient pas que nous ne le faisions pas", a abondé le conseiller d'Etat de Bâle-Ville Guy Morin.
Les esprits ont cependant été divisés sur la nécessité de présenter une candidature de combat contre Christoph Blocher pour lutter contre la "blochérisation de la Suisse", comme l'a dit Luc Recordon. Une vingtaine de délégués a ainsi plaidé pour une candidature au Conseil fédéral lorsqu'un ministre radical se retirera.

Selon moi, les verts commettent une grave erreur politique.

Argumenter que 70% des votants n’ont pas votés UDC alors que 90% des votants n’ont pas votés Vert……En faisant de l’élection du CF une bataille de personne au lieu de respecter la concordance, les Verts par définition se mettent en dehors de cette concordance !

19:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

S'est très bien de spécifier 90% des votants (et non pas des élécteurs, plus qu'il y a 52% d'abstentionnistes), qui n'ont pas voté pour Les Verts.
Le prochain Président du Conseil National sera l'UDC vaudois André Bugnon.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 02/12/2007

Les commentaires sont fermés.