04/12/2007

TPG: le personnel enterre provisoirement la hache de guerre

La menace d'un débrayage aux Transports publics genevois (TPG) s'estompe. Réunis en assemblée générale, les employés de la régie ont accepté les propositions de la direction de l'entreprise. Le personnel reste cependant sur ses gardes.

Le comité de lutte n'a pas été dissout. Il sera chargé de veiller à la concrétisation des promesses faites par la direction des TPG. Parmi elles, l'engagement d'une centaine de conducteurs en 2008 pour faire face à un problème de sous-effectif et le retrait du projet d'externalisation du service chargé de la gestion des pneus au sein de l'entreprise.

 

 

On passe les fêtes en famille et on recommence la bataille en janvier…

 

22:30 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.