07/12/2007

CFF: vers une limitation de l'alcoolémie à 0,2 pour mille

L'Office fédéral des transports (OFT) recommande de limiter l'alcoolémie des employés des CFF à 0,2 pour mille. Il veut également que le taux de drogues ne dépasse pas 1,5 microgramme.
"Nous sommes ravis qu'un règlement clair soit introduit dans ce domaine", a dit le préposé à la protection des données Hanspeter Thür sur les ondes de la radio alémanique DRS. Sans remettre en cause la pratique, M. Thür avait demandé que soient fixées des valeurs limites dans le cadre des tests de drogue et d'alcool chez les CFF. Les chemins de fer n'avaient pas voulu déterminer eux-mêmes ces seuils.
L'alcoolémie acceptée est nettement inférieure à celle imposée sur les routes, a ajouté le préposé à la protection des données qui estime cette limite justifiée. Pour les drogues, la valeur correspond à celle en vigueur pour le trafic routier.
Les employés soumis à ces tests sont ceux appelés à assumer des tâches de sécurité. Il s'agit notamment des mécaniciens de locomotives, du personnel d'accompagnement des trains et du personnel de manoeuvre.

Super bonne idée, d’une part on admet que la loi limitant le taux d’alcoolémie n’est bonne que pour les commerçants de boissons alcoolisées, mais, cerise sur le gâteau, on admet la drogue !!!!!!!!!!!! Pourquoi ne pas organiser la vente dans les trains, les clients sont captifs………

20:50 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.