15/12/2007

Conseil fédéral: son nouveau visage rassure les médias

Si le nouveau visage du Conseil fédéral semble quelque peu rassurer les médias suisses, le rôle de Christoph Blocher et de l'UDC dans l'opposition en inquiète certains. Plusieurs éditorialistes s'attendent à une nouvelle culture politique.

De nombreux journaux parlent de clarification du jeu politique avec le basculement dans l'opposition de l'UDC, mais aussi d'un repositionnement obligé pour les autres partis gouvernementaux, en particulier le PDC et le Parti radical. La plupart estiment que le Conseil fédéral reste majoritairement à droite.

 

Les médias peuvent être rassurer, ils ne craindront plus les foudres de P. Couchepin qui préfère ne pas venir débattre dans les émissions de la TV romande et critiquer les journalistes qui les animent...

Par contre, C. Blocher n’aura plus besoin d’avoir la « retenue » qu’il s’efforçait ou tentait d’avoir comme Conseiller Fédéral, il est totalement libre de ses paroles. Les Conseillers Fédéraux seront maintenant obligés de faire ce qu’il ne voulaient faire au nom de la collégialité : répondre sur le fonds à C. Blocher !

Qui profite de la non réélection ?

 

08:20 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.