21/12/2007

Le Conseil fédéral opposé aux importations parallèles

Le Conseil fédéral reste opposé aux importations parallèles, même si celles-ci pourraient faire baisser les prix en Suisse. Il préfère encourager la recherche et le développement en maintenant une protection stricte du droit de propriété sur les innovations.

Pour y parvenir, il a conservé dans le message qu'il a adopté, le principe de l'épuisement national en droit des brevets. Selon ce système, le titulaire d'un brevet peut interdire l'importation de son produit commercialisé dans un autre Etat. Il a donc la mainmise sur les réseaux de vente et la fixation des prix.

Les importations parallèles permettraient en revanche à un revendeur d'acheter directement le même produit vendu à un meilleur prix ailleurs. Le débat sur les prix trop élevés pratiqués en Suisse a créé un front de partisans de ce système, emmené par la gauche, le Surveillant des prix et la Commission de la concurrence.

 

Notre gouvernement nous ressasse à longueur d'augmentation des primes maladies que seule la concurrence peut faire baisser les prix. Cependant, lorsque la concurrence ferait vraiment baisser les prix (des médicaments par exemple) cette concurrence n'est plus la bienvenue.....

 

20:17 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.