26/12/2007

La lumière au bout du tunnel

Sans-papiers, il servait le champagne aux conseillers fédéraux et aux notables lémaniques sans que personne ne se doute de rien.
• Dix ans durant, la peur d'être démasqué n'a pas empêché Ibraim Zili et sa famille de s'intégrer en Suisse.
• Berne a fini par reconnaître la détresse d'un immigré au parcours étonnant. La présidente Micheline Calmy-Rey se déclare touchée.

Voir l'article complet sur le lien ci-dessous:
http://www.letemps.ch/template/opinions.asp?page=6&article=222297

 

L’intéressant de cette histoire, ce serait de connaitre le palace concerné et de savoir si la direction de cette entreprise a été poursuivie...

La justice voudrait que, comme pour un certain employé communal vaudois, ce serveur soit renvoyé chez lui…

 

10:15 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.