30/12/2007

Femmes radicales et libérales bientôt sous le même toit

Les femmes radicales et libérales seront unies sous le même toit dès le 1er mars. Un changement de statut des Femmes PRD permettra l'adhésion des membres du PLS. Les femmes entendent ainsi envoyer un signal clair à leurs partis respectifs en vue d'une fusion.
Après la réunion de leurs groupes parlementaires, le PRD et le PLS sont toujours en discussion à propos d'une fusion. On peut imaginer qu'elle aura lieu d'ici la fin de la législature, estime Barbara Perriard, secrétaire générale des Femmes PRD. Elle confirmait une information du "Matin-Dimanche".
Outre à servir d'impulsion, "l'union des femmes radicales et libérales vise aussi à renforcer notre base et notre position en Suisse romande", explique Mme Perriard. Martine Brunschwig Graf, Sylvie Perrinjaquet et Chantal Balet se sont déjà dites prêtes à adhérer le 1er mars, ajoute-t-elle.
Les Femmes radicales comptent actuellement 5000 membres. Sous la nouvelle appellation des femmes radicales libérales, "nous espérons en gagner 100 à 200 de plus d'ici quatre ans", relève la secrétaire générale.

 

Cette opération ressemble plus à une OPA qu’à une fusion. Par contre il est intéressant de noter que les Femmes radicales n’acceptaient pas les membres des autres partis. Comment vérifiaient-elles ?

 

19:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.