07/01/2008

Vaud: revenus de l'impôt sur les entreprises "hors normes" en 2007

Pascal Broulis, président pour cinq ans du Conseil d'Etat vaudois, s'est dit fier de la santé financière retrouvée du canton. Le ministre des finances annonce par ailleurs pour 2007 des rentrées "hors normes" pour l'imposition des entreprises.
Les revenus de l'impôt sur les entreprises seront deux fois supérieurs à la moyenne des dix dernières années, a déclaré le président du gouvernement vaudois. "Les cinq plus gros contributeurs du canton payeront quasi 40 % de l'impôt encaissé au niveau du canton", a-t-il ajouté.
En cinq ans, la dette vaudoise a diminué de 4,5 milliards, a encore indiqué M. Broulis. Elle se situe aux alentours des 4,1 milliards et devrait se stabiliser entre 3,8 et 4 milliards de francs.
Cet assainissement financier est "bénéfique pour le moral", souligne le conseiller d'Etat radical. "Il est aussi intéressant vis-à-vis l'extérieur: on sort du canton avec une plus grande fierté que par le passé. C'est important en terme de crédibilité et d'image". Vaud ambitionne désormais de retrouver une place importante sur la scène fédérale.

 

Heureusement pour les Vaudois et tant pis pour les Genevois, il n’y a pas de « mercato » pour les hommes politiques……………

 

23:03 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.