08/01/2008

Darfour: un avion Pilatus aurait participé à un bombardement

Un avion des ateliers suisses Pilatus aurait été utilisé lors de la dernière attaque de l'armée tchadienne sur un camp de rebelles au Soudan. Les autorités helvétiques ont entrepris des démarches pour clarifier cette affaire.
Le type d'appareil utilisé et la question de savoir s'il a effectivement participé au bombardement sont pour l'instant peu clairs. La seule chose qui est certaine c'est qu'il n'y a actuellement aucune nouvelle demande d'exportation d'avions Pilatus au Tchad, a précisé Mme Baldegger.
Le Tchad possède depuis plusieurs années deux appareils de type PC-7. En juillet 2006, le Conseil fédéral a autorisé la livraison d'un PC-9, ce qui n'avait pas manqué de susciter de vives critiques. Cet avion d'entraînement peut en effet être équipé de missiles et de bombes, comme cela s'est fait en Birmanie, au Guatemala ou en Irak.
Le SECO avait répondu à l'époque qu'il n'existait aucun élément laissant entendre que le Tchad avait l'intention d'engager son PC-9 dans des combats. Interrogés sur l'affaire, les ateliers Pilatus n'ont pour l'instant voulu faire aucun commentaire.
Selon l'AFP, le gouvernement tchadien a reconnu implicitement que son aviation avait bombardé ces derniers jours des positions de rebelles tchadiens au Darfour, la région de l'ouest du Soudan en proie à la guerre civile, près de la frontière avec le Tchad.
Des sources militaires tchadiennes ont affirmé que deux hélicoptères et un Pilatus avaient participé à l'action. L'armée soudanaise a indiqué que trois civils étaient morts dans ces bombardements et que quatre autres avaient été blessés.

 

Que l’on fasse revenir les Pilatus et qu’on les place à l’arsenal de Genève……..

 

19:01 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.