14/01/2008

Réforme de l'imposition des entreprises: Merz monte au front

La réforme de l'imposition des entreprises donnera un coup de fouet à la croissance économique et aux PME, selon Hans-Rudolf Merz. Le ministre des finances a vanté les mérites des allègements fiscaux soumis à votation le 24 février.
Cette réforme, combattue par un référendum de la gauche, entraînera la création de nouveaux emplois. Si tout va bien, le produit intérieur brut devrait progresser de 0,6%, soit de quelques centaines de millions de francs par an, a affirmé le conseiller fédéral lors d'une conférence de presse.
Dans un premier temps, l'AVS subira certes un manque à gagner allant jusqu'à 130 millions et la Confédération de près de 90 millions. Les pertes fiscales sont estimées à 350 millions pour les cantons, mais tout dépendra du régime qu'ils choisissent d'appliquer. A long terme, la réforme devrait générer des recettes "qui feront plus que compenser la réduction à court terme des recettes de l'AVS", selon M. Merz.
Pour lui, la réforme est un geste en faveur des PME. "Après les allègements accordés aux holdings et aux couples mariés, il est temps de penser aux quelque 300'000 petites et moyennes entreprises qui emploient plus de la moitié des salariés en Suisse". Il s'agit d'alléger leur charge fiscale en atténuant la double imposition des dividendes.
Cette fois, les cantons soutiennent entièrement le projet, a expliqué le président de la conférence des directeurs cantonaux des finances ad interim Christian Wanner (PRD/SO). En mai 2004, leur opposition avait contribué à faire capoter le paquet fiscal. Dix-sept cantons appliquent déjà une réglementation similaire pour réduire la double imposition des PME.

 

Je pensais que H.-R. Merz avait mieux compris l’économie. Je me suis trompé. Comme il essaie de nous tromper avec sa loi. Il prétend qu’en détaxant l’argent de l’actionnaire, l’entreprise pourra investir…Avec l’argent détaxé qu’elle n’a plus ?

Si on veut aider les entreprises, ce sont les bénéfices de l’entreprise qu’il faut détaxer, pas les dividendes versés à certains actionnaires !!!!!!!!!

 

19:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.