15/01/2008

Il faut sauver le cervelas, "la saucisse nationale"

L'Union professionnelle suisse de la viande (UPSV) se mobilise pour sauver la peau du cervelas, menacé sous sa forme actuelle. Des alternatives au boyau de boeuf du Brésil ont été testées et l'UPSV cherche à obtenir une "fenêtre d'importation".
Le cervelas est "la saucisse nationale", a déclaré le directeur de l'UPSV. Il s'en consomme 160 millions par année. Cela représente 30% de l'ensemble de la production de saucisses du pays. L'UPSV veut obtenir du Conseil fédéral qu'il intervienne auprès de l'Union européenne pour qu'elle accorde à la Suisse "une fenêtre d'importation" de boyaux de boeufs du Brésil. L'UE en a interdit l'importation en avril 2006 à cause des risques d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB).
Les professionnels de la viande veulent convaincre Bruxelles que seule une partie du boyau présente un risque d'ESB. L'UPSV propose donc de n'importer du Brésil que la partie du boyau ne présentant pas de danger.
Les stocks de boyaux brésiliens seront bientôt épuisés en Suisse. Sachant qu'une décision de l'UE ne tombera pas rapidement, l'UPSV a testé douze alternatives pour n'en retenir finalement que trois: le boyau de boeuf d'Uruguay, le boyau de porc de Chine et le boyau à base de collagène.
Une "fenêtre d'importation" pour le boyau de boeuf du Brésil est envisageable, mais il faudra du temps pour l'obtenir, indique-t-on à l'Office vétérinaire fédéral.
Le cervelas tel qu'on le mange en Suisse remonte à la fin du 19e siècle, explique dans "La Liberté" Stéphane Boisseaux, historien responsable de l'inventaire du patrimoine culinaire suisse. Cette saucisse a été "développée initialement en ville de Bâle", précise-t-il.
Le cervelas est composé de viande de boeuf (27%), de viande de porc (10%), de lard (20%), de bloc de couenne (15%) et d'eau (23%), selon la brochure "Saucisses suisses" publiée par l'UPVS. Le boyau de boeuf du Brésil s'est imposé progressivement comme la meilleure peau pour le cervelas.

 

Depuis quand a-t-on besoin de l’accord de l’UE pour importer quelque chose ?

Quel accord signé avec l’UE nous empêche de commercer avec le Brésil ?

 

21:01 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.