15/01/2008

La Suisse, modèle d'intégration confrontée à de nouveaux défis

Micheline Calmy-Rey a cité la Suisse en exemple lors du premier forum de l'Alliance des civilisations à Madrid. Réussissant par le passé à concilier diverses cultures et religions, elle fait aujourd'hui face à de nouveaux défis comme l'islam.
Avec plus de 20% d'étrangers, des langues étrangères à foison et une population musulmane qui atteint presque 5%, la Suisse comme d'autres pays fait face à de nouveaux défis. Cette nouvelle diversité est perçue comme une menace par une partie de la population, a reconnu la cheffe du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).
La cheffe du DFAE a été reçue par le secrétaire général de l'Organisation de la conférence islamique (OCI), Ekmeleddin Ihsanoglu en marge du forum. L'OCI, qui a sollicité cette entrevue, a fait part de son incompréhension concernant l'initiative populaire contre les minarets lancée par l'UDC.
Mme Calmy-Rey a indiqué que le Conseil fédéral "prenait très au sérieux cette initiative", a déclaré Raphaël Saborit, porte-parole au DFAE. Elle a également rappelé à son interlocuteur le système de démocratie directe en Suisse et invité à ne pas dramatiser, se disant confiante en la capacité de jugement des Suisses.
Dans le cadre de l'Alliance des civilisations, un forum lancé en 2004 par le premier ministre espagnol José Luis Rodriguez Zapatero, quelques mois après les attentats islamistes de Madrid, Micheline Calmy-Rey a présenté les projets menés par la Suisse.
La Suisse la soutient "depuis ses débuts". Sa contribution s'élève à 300'000 francs. Les Etats-Unis se sont eux déclarés intéressés mais n'ont pas adhéré formellement.

 

Notre ministre des affaires étrangères aurait-elle en penchant pour l’autocongratulation ?

Nous étions habitués en Suisse à plus de modestie !

(Souffrirait-elle d’un besoin de reconnaissance ?)

 

20:28 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.