16/01/2008

Grippe: l'épidémie s'est installée dans toute la Suisse

Une vague de grippe touche toute la Suisse depuis la semaine dernière. Le nombre de cas annoncés a presque doublé par rapport aux premiers jours de 2008, s'établissant à 211 cas pour 100'000 habitants, selon les extrapolations de l'Office fédéral de la santé publique.
Durant les périodes d'épidémie, les virus se transmettent avant tout par les particules en suspension dans l'air ou véhiculées par les systèmes de ventilation, sans oublier les contacts directs entre humains, rappelle Yves Thomas, responsable du Centre national Influenza. On ignore en revanche les risques de transmission via des supports inertes comme les billets de banque.
Un établissement bancaire a ainsi mandaté des virologues des Hôpitaux universitaires genevois pour une étude qui a établi que le virus de la grippe pouvait rester jusqu'à 17 jours sur un numéraire. Pour savoir si l'on risque d'attraper la grippe en réglant ses factures. Il faudrait une étude complémentaire, précise M. Thomas.
Le taux de concentration du virus est la condition déterminante. Mais une humidité élevée, une température inférieure à 10 degrés et le mélange avec du mucus influent aussi sur la durée de vie du virus sur le papier-monnaie.

 

Les banques s’allient aux sociétés pharmaceutiques. Pour compenser les pertes sur les subprimes les banquiers achètent des actions des sociétés pharmaceutiques, ensuite pour faire grimper les bénéfices (et les cours), ils rendent les gens malades…

 

22:44 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.