24/01/2008

WEF 2008: François Fillon rassure sur l'avenir de TV5

Pas question de nationaliser TV5. Le premier ministre français François Fillon a tenu à rassurer la Suisse sur le sort de la chaîne francophone, lors d'un déjeuner à Davos avec Pascal Couchepin, en marge du WEF.
La France souhaite rationnaliser l'organisation de la chaîne, mais il n'est pas question de s'immiscer dans sa politique éditorale, a expliqué M. Fillon au président de la Confédération. La France compte d'ailleurs faire le tour de ses partenaires au sein de TV5 Monde pour les "rassurer" sur son projet de réforme de l'audiovisuel extérieur public. Plusieurs pays, dont la Suisse, ont menacé de se désengager de la chaîne de télévision francophone.
Pascal Couchepin a effectué un marathon de rencontres bilatérales. Il s'est aussi entretenu avec le vice-premier ministre chinois Zeng Peiyan. Ce dernier s'est félicité des relations économiques bilatérales avec la Suisse.
Quant au Tibet, la Chine s'est inquiétée des fréquentes visites de "l'exilé politique Dalaï Lama". Cette région autonome fait partie de la Chine, mais la Suisse tient à ce que son particularisme religieux et culturel soit garanti, a répondu Pascal Couchepin. Les Suisses ont de la sympathie pour le Tibet car c'est une région de montagne, a-t-il ajouté.

 

Pourquoi donc notre président ne fait que rencontrer des responsables du niveau protocolaire en dessous du sien ? Pour empêcher les autres ministres de rencontrer leurs homologues ? Aurait-il peur que les Conseillers Fédéraux lui fassent de l’ombre ?

 

19:20 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.