28/01/2008

Société générale: le jeune trader passe aux aveux

Jérôme Kerviel, accusé par la Société Générale d'être l'auteur d'une "fraude" record, a reconnu devant les enquêteurs avoir dissimulé des opérations à risque. Il semble avoir été motivé par le rêve de devenir un "trader d'exception".
Cet homme de 31 ans, qui nie tout enrichissement, devrait très probablement être inculpé après deux jours d'interrogatoires par les enquêteurs de la brigade financière, selon ses avocats. Le parquet a requis sa mise en détention.
Un autre front s'est ouvert pour la Société Générale, dont le PDG, Daniel Bouton, se trouve dans la tourmente : une centaine d'actionnaires de la banque ont porté plainte contre X pour "manipulation de cours" et "délit d'initié".
La plainte vise notamment un administrateur de la Société Générale, l'Américain Robert A. Day, 64 ans, qui a vendu 85,7 millions d'euros d'actions de cet établissement financier le 9 janvier, deux semaines avant l'annonce de pertes historiques et une nouvelle chute du titre à la Bourse.

Le 24 janvier, la banque avait annoncé, à la surprise générale, environ 7 milliards d'euros de pertes exceptionnelles : 2 milliards attribués à la crise des "subprimes" et 4,9 milliards à la "fraude" d'un trader isolé.
Le procureur a levé une partie du voile sur les motivations du jeune homme, objet de toutes les spéculations : Jérôme Kerviel "espérait apparaître comme un trader d'exception, un anticipateur de marché".
Le jeune homme a dit avoir agi seul, mais a affirmé que d'autres traders faisaient comme lui, bien qu'à "moindre niveau".
Une information judiciaire a été ouverte "pour faux et usage de faux", "introduction dans un système automatisé de données informatiques" et "abus de confiance aggravé par le caractère professionnel de l'auteur" -passible de sept ans de prison- ainsi que pour "tentative d'escroquerie".

 

La Société Générale n’est pas au bout de ses difficultés……

 

On est sûr maintenant que ses contrôles internes étaient (le sont probablement encore) totalement défaillants. Il semblerait que d’autres traders de la SG dépassaient également régulièrement les compétences autorisées.

A cela s’ajoute un probable délit d’initié et d’autres questions comme celles-ci: Il apparaîtrait qu’à fin décembre 2007 les positions ouvertes du jeune trader montraient un bénéfice de 1,4 milliard d’euros, comment ses mêmes positions ont-elles pu se transformer en presque 5 milliards de pertes après la décision de la banque de réaliser tous les contrats ?

Que vaudraient-ils aujourd’hui ?

Qui les a rachetés ?

A combien?

 

20:09 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Les aveux d'un trader genevois... :
http://bboeton.wordpress.com/2008/01/29/quest-ce-quun-trader-dexception/
Coridalement.

Écrit par : L'Abrincate | 29/01/2008

Et que dites-vous de la perte colossale que l'UBS a subit en 2007. Rien que pour le dernier trimestre 12,5 milliards !
Au fait savez-vous que ce qu'a fait le trader à la société Générale est chose courante dans les banques.... Sauf que cette fois cela a mal tourné. Mais, je pense franchement qu'on accuse ce pauvre type, alors que la banque a voulu cacher ses pertes..et pleins de gens pourraient être également inculpés !

Écrit par : Genevois frontalier | 30/01/2008

Bonjour,

Je souhaiterais déposer plainte contre la Société Générale pour Délit D'initié. J'ai perdu près de 35 000 € dans cette affaire fin 2007, début 2008.
Qui dois-je contacter ?

D'avance merci pour votre aide

Cordialement.

Olivier Carron
06 77 71 61 51

Écrit par : carrron olivier | 05/09/2008

Les commentaires sont fermés.