04/02/2008

Le voisinage genevois fautif du manque de logements

A Genève, la construction de logements est souvent bloquée par des voisins qui n'hésitent pas à abuser des voies recours pour retarder les échéances. "C'est véritablement une plaie", a déclaré le conseiller d'Etat Robert Cramer.

"Il y a un nombre phénoménal de recours contre les plans localisés de quartier et les modifications de zone", a poursuivi le magistrat écologiste, responsable du Département du territoire. Selon lui, les problèmes que rencontrent aujourd'hui les Genevois pour se loger ont pour origine des voisins intransigeants.

Pourtant, les recours ne sont généralement d'aucune utilité sur le résultat final. "Il est rarissime qu'ils aboutissent", a noté M. Cramer. Les gens engagent des procédures pour gagner du temps ou pour profiter un an de plus de la vue qu'ils ont depuis chez eux, avec d'ennuyeuses conséquences pour ceux qui cherchent un toit.

 

 

Le plus triste de l’histoire, c’est que le parti de Monsieur  Cramer est loin d’être le dernier à déposer des recours contre les constructions……..

 

18:11 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.