04/02/2008

Suisses sceptiques face à l'extention de la libre circulation

Les Suisses sont très sceptiques à l'égard de l'extension de la libre circulation des personnes à la Roumanie et à Bulgarie. Selon un sondage de l'institut DemoSCOPE, 38% de la population s'y opposent tandis que 39% la soutiennent.
La population ne conteste en revanche pas l'actuelle libre circulation des personnes que les Démocrates suisses veulent remettre en cause. En cas de vote sur le sujet, 56% des sondés glisseraient un oui dans l'urne, 25% un non et 19% ne savent pas encore.
Le scepticisme à l'égard de l'extension de la libre circulation des personnes est parallèle à une bonne quote de l'UDC: 30,8 % des sondés revoteraient pour le parti (29% de voix aux élections fédérales d'octobre 2007). Le PS se rattrape un peu avec 20,8% d'intentions de vote (19,5% en octobre). Les Verts progressent toujours à 11% (9,6%).
Les partis du centre droit continuent en revanche de perdre des plumes. Le PRD se situe à 14,4% d'intentions de vote (15,6%) et le PDC doit se contenter de 13,7% (14,6%).
Selon le sondage, l'initiative populaire contre le bruit des avions de combat soumise au peuple le 24 février paraît vouée à l'échec. Au total, 48% des sondés la rejettent, 30% y sont favorables et 22% sont encore indécis.
Le sondage a été réalisé entre le 29 janvier et le 2 février auprès de 1017 personnes disposant du droit de vote en Suisse romande et outre-Sarine. Seule les réponses des 785 sondés ayant indiqué voter souvent ont été prises en compte.

 

Une fois de plus nos concitoyen(ne)s sont plein(e)s de bon sens. Comment ne pas hésiter à ouvrir nos frontières à des gens que les actuels pays de l’UE veulent renvoyer chez eux ?

Pour ce qui est des « intentions de vote », la logique est également respectée. L’UDC conforte sa première position comme le PS et les verts qui sont, eux, les  « gagnants » de la récente élection des Conseillers Fédéraux. Le Centre gauche (PDC) et le centre droit (PRD) continuent à se chercher et à perdre des suffrages……..

 

23:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.