07/02/2008

Lapsus: Couchepin nie toute attaque contre Mörgeli

Pascal Couchepin dément toute attaque contre Christoph Mörgeli dans son lapsus concernant le nom du médecin nazi Josef Mengele. Il a dénoncé devant la presse le ton qu'a pris la polémique autour de cette affaire.
Le président de la Confédération a indiqué avoir tenu à évoquer le nom du "monstre d'Auschwitz" devant une commission parlementaire pour souligner la nécessité que la législation sur la recherche sur l'être humain soit stricte et rigide. Il a avoué que le drame de l'Holocauste l'avait hanté depuis sa participation lundi 28 janvier à une cérémonie en l'honneur des Justes.
Au lieu de dire "Mengele", le président de la Confédération a dit "Mörgele" lors de la séance de la commission.
Après ce récent lapsus, le PRD schwyzois a tenu à se distancier officiellement de son conseiller fédéral. Il dit n'avoir aucune compréhension pour l'erreur, qu'elle soit volontaire ou non, et va protester auprès du PRD Suisse.
"Après la comparaison de M. Blocher avec le 'Duce' de l'automne dernier, M. Couchepin a de nouveau fait montre de peu de retenue pour le choix de ses mots", critique le président du PRD schwyzois, Vincenzo Pedrazzini. Et d'ajouter: "ce n'est pas digne d'un président de la Confédération".

 

Plutôt que de demander des excuses au député de l’UDC, notre président se présente en victime… Pourtant c’est bien lui qui a parlé du monstre des camps de concentration nazi.

 

19:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Sous cet site ci-dessous, vous pouvez écouter de vive voix les mots de Pascal Couchepin à "ce" sujet (!):
www.20min.ch/news/schweiz/story/23741807
Cliquez simplement sur la petite fléchette noire "Audio" qui se trouve en dessous de la photo de Christoph Mörgeli...

Écrit par : Philippe Borel | 19/03/2008

Les commentaires sont fermés.