18/03/2008

Marcel Ospel voit son traitement chuter de 90% à 2,6 millions

 

 

Le salaire de Marcel Ospel a chuté de 90% l'an passé pour tomber à 2,6 millions de francs. Le président du conseil d'administration de l'UBS subit ainsi de plein fouet les déboires de la première banque helvétique, engluée dans la crise du crédit.

 

Si l’on y ajoute (ou déduit ?) la perte de valeur sur ses 769'483 actions et 960'000 options, on peut dire que Marcel Ospel a perdu beaucoup plus que les 18 millions de bonus qu’il ne touchera pas cette année.
Doit-on se demander comment sont gérés les fonds de la clientèle lorsque l’on constate le résultat de la gestion des avoirs du boss de l’UBS ????????

18:34 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.