19/03/2008

CFF Cargo: 4000 personnes sont descendues dans la rue à Berne

Près de 3000 Tessinois et plusieurs centaines de sympathisants sont venus à Berne pour manifester leur colère contre le démantèlement des ateliers de CFF Cargo à Bellinzone. Après un bref cortège en ville, ils se sont rassemblés non loin du Palais fédéral.
Par ailleurs, Moritz Leuenberger a appelé les grévistes de Bellinzone à mettre fin sans attendre à leur mouvement. Devant le National, le ministre des transports a invité les protagonistes de la crise de CFF Cargo à se réunir d'urgence autour d'une table de négociation.
Avec leur grève, les employés des ateliers de Bellinzone ont montré leur courage et obtenu que tout le Tessin leur soit solidaire, a dit le conseiller fédéral. Vu les douloureuses mesures de restructuration annoncées, le Conseil fédéral comprend la déception et la colère des employés de CFF Cargo.
Mais il y a un temps pour tout: celui de la protestation et celui de la reprise du travail, a-t-il ajouté en demandant au personnel de respecter la convention collective de travail.
Moritz Leuenberger rejette par ailleurs énergiquement tout manquement de la Confédération à son devoir de surveillance. Dans ses objectifs stratégiques, le Conseil fédéral a exigé en 2005 des CFF qu'ils affichent des comptes positifs, sans quoi des mesures devaient être prises.
La délégation parlementaire des finances a, de son côté, donné au Contrôle fédéral des finances (CFD) le mandat de mener un audit approfondi sur l'origine des pertes importantes de CFF Cargo ces dernières années.
L'audit sera mené indépendamment des tractations en cours entre les CFF, les employés et les autorités. Il ne doit ni les retarder, ni les entraver, a indiqué la délégation.

 

On est en « train » de préparer le contribuable à passer à la caisse….Une fois de plus !!

 

18:37 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.