02/04/2008

L'UDC pose un ultimatum à Eveline Widmer-Schlumpf - vives réactions

La direction de l'UDC suisse exige d'Eveline Widmer-Schlumpf qu'elle quitte le parti d'ici au 11 avril et qu'elle démissionne du Conseil fédéral. C'est inacceptable, répond l'UDC grisonne alors que le Conseil fédéral s'étonne de l'attitude grossière de l'UDC.

Le comité central doit se réunir vendredi pour traiter de l'appel de la direction du parti à la démission de la Grisonne du gouvernement, précise l'UDC dans son communiqué. Il en informera les délégués le lendemain, qui ne se prononceront cependant pas formellement.

Le parti accuse toujours Mme Widmer-Schlumpf d'avoir préparé son élection avec le PS pour évincer Christoph Blocher. Selon l'UDC, elle a ainsi fait passer son intérêt personnel et celui du Parti socialiste avant celui de son propre parti. Elle a trompé la direction du parti et les électeurs en assurant plusieurs fois qu'elle n'accepterait pas une élection au Conseil fédéral.

En séance spéciale avec le Conseil fédéral sur la réorganisation des départements, l'intéressée n'était pas joignable pour une réaction. Mais le gouvernement a réagi dans un bref mais sec communiqué dans lequel il dit avoir pris connaissance avec "étonnement" de la "rude" demande de démission adressée par l'UDC à Eveline Widmer-Schlumpf.

Si la conseillère fédérale ne quitte pas d'elle-même le parti d'ici au 11 avril, l'UDC grisonne doit faire en sorte qu'elle soit exclue du parti d'ici au 30 avril. Si la section ne se plie pas à cette injonction, elle couvrirait des actions contraires aux intérêts de l'UDC.

Si Mme Widmer-Schlumpf ne pouvait pas rester à l'UDC, elle aurait l'occasion de changer de parti. Dans un communiqué, le Parti évangélique lui offre en effet l'asile.

 

L’UDC a parfaitement raison de demander la démission de cette dame.

Après le documentaire diffusé sur la DSR, (pourquoi la TSR ne l’a-t-elle pas diffusé ?) il semble clair que Madame Widmer Schlumpf avait « comploté » avec le PS et probablement le PDC pour évincer C. Blocher. Avec un précédent comme celui-ci, elle ne peut pas être crédible comme ministre.

Qu’elle parte !!!!!!

 

Les commentaires sont fermés.