05/04/2008

Paris pose trois conditions à la venue de Sarkozy aux JO de Pékin

La France pose trois conditions à la participation du président Nicolas Sarkozy à la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin. Parmi ces exigences figure l'ouverture du dialogue avec le dalaï lama, a indiqué la secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme, Rama Yade.

M. Sarkozy "prendra sa décision au regard de l'évolution des évènements actuels et s'exprimera après avoir consulté nos partenaires européens, car il parlera alors en tant que président en exercice de l'Union européenne", a déclaré Mme Yade dans un entretien au quotidien "Le Monde".

"Néanmoins, trois conditions sont indispensables pour qu'il s'y rende: la fin des violences contre la population et la libération des prisonniers politiques, la lumière sur les évènements tibétains et l'ouverture du dialogue avec le Dalaï lama", a-t-elle ajouté.

 

Ce genre d’annonce est plus qu’intéressant, il nous montre à quel point les journalistes font leur travail……  « Le Monde » n’est pas un journal que l’on peut qualifier de journal de boulevard. On pourrait même espérer que les journalistes conduisant un entretien avec un(e) représentant(e) de l’Etat français, ministre ou secrétaire d’Etat, soient au courant que l’organisateur des J.O., soit le comité Olympique International n’a pas invité le Président de la République française…

Ce dernier n’a donc pas à donner des conditions pour y participer……….Le ou la journaliste du « MONDE » qui a eu l’entretien avec Rama Yade ne lui pas posé la question de l’opportunité de la question du boycott…

 

Vous pouvez écouter l'entretien donné par Denis Oswald, membre du CIO, à l'émission de la RSR "Forum" du jeudi 3 avril 2008

 

Les commentaires sont fermés.