13/04/2008

Faux cadavres mis en scène à Genève pour manifester pour le Darfour

La Suisse a participé samedi à la journée d'actions internationale pour protester contre les violations des droits humains au Darfour. Une mise en scène avec des faux cadavres et des casques bleus a interpellé les passants à Genève. A Zurich, un stand d'informations a été installé à la gare.

Quatre "cadavres" étaient recouverts de draps blancs. A leurs côtés se tenaient des militants d'Amnesty International (AI), coiffés de casques bleus. "Avec cette mise en scène, nous voulons dire que les gens meurent au Darfour et que l'ONU doit déployer complètement sa force de maintien de la paix", a indiqué une militante d'AI.

L'organisation de défenses des droits de l'homme, qui organisait cet événement, dénonce les conséquences catastrophiques de ce conflit, qui dure depuis cinq ans. Plus de 200'000 personnes sont mortes et plus de 2 millions ont été déplacées. La population dépend de l'aide humanitaire mais les attaques contre les organisations d'aide rendent l'accès impossible à de grandes parties du Darfour, a précisé AI.

Ce week-end des manifestations de soutien sont prévues dans plus de 30 pays à l'occasion de la cinquième journée mondiale d'action pour le Darfour.

 

Arrêtons de nous mêler des problèmes africains et laissons-les les régler par eux-mêmes. Ce ne sera pas pire que lorsque la communauté internationale s’en occupe. La seule chose concrète serait de cesser de leur vendre des armes !!!

 

 

Les commentaires sont fermés.