15/04/2008

EPFL: développement durable et doctorat honoris causa à Al Gore

L'EPFL a donné une large place au développement durable. Elle a remis un doctorat honoris causa à Al Gore et s'est dotée d'une nouvelle chaire pour les générations futures. Pascal Couchepin a de son côté rompu une lance en faveur du nucléaire.

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a célébré sa Journée de la recherche en honorant un hôte célèbre. L'ancien vice-président américain Al Gore en a profité pour s'exprimer devant plusieurs centaines de participants à la manifestation.

La Haute Ecole a annoncé également la création d'une nouvelle chaire consacrée au développement durable et financée par la banque privée LODH à raison de 2,5 millions de francs pour huit ans. Elle aura pour mission de déterminer les liens entre les données scientifiques, les prévisions climatiques à grande échelle qui en résultent et l'évolution de la société.

Autre invité de cette journée, Pascal Couchepin a consacré une bonne partie de son discours aux enjeux énergétiques pour la Suisse. L'option nucléaire est "une solution nécessaire" face à l'augmentation des besoins en électricité, estime le président de la Confédération.

Le bilan écologique des énergies alternatives n'est pas encore totalement convaincant, à ses yeux. L'énergie éolienne est "grande consommatrice de béton et d'acier". La technologie du solaire n'est "pas encore compétitive" et le silicium est produit dans plusieurs pays au moyen d'énergie issue de centrales thermiques au charbon.

 

 

Le travail d’information que fait actuellement Al Gore est très important, plus que beaucoup d’écologistes, ces interventions sont écoutées. Il est d’autant plus regrettable qu’il n’ait eu ces convictions lorsqu’il était aux affaires !!!

Que n’aurait-il été plus convaincant !!

 

Commentaires

Al Gore a bien secoué l'opinion publique sur le constat climatique, ce qui est positif. Mais ses solutions de business "vert" ne vont rien résoudre, elles risquent même d'être pires que le mal, car elles vont nous laisser croire qu'on pourra continuer comme maintenant à faire de l'argent sur tout et n'importe quoi.

Quant au nucléaire de Couchepin, franchement c'est tragique d'entendre autant de conneries. Comme si les centrales nucléaires n'étaient pas des grosses consommatrices de béton! Comme si le bilan écologique global du traitement, transport et enfouissement de l'uranium n'était pas désastreux! Comme si l'uranium était une ressources illimitée et renouvelable!

PA-THE-TIQUE.

Écrit par : Sandro Minimo | 15/04/2008

N'oublions pas qu'al gore investit dans les actions nestle et roche et que couchepin est arrive en super puma hier a l'epfl!!!
bravo messieurs les chantres de l'ecologie!

Écrit par : zazi | 17/04/2008

Les commentaires sont fermés.