26/04/2008

Le PDC dit "non" à l'article constitutionnel sur la santé

Au terme d'un débat nourri, les délégués du PDC ont appelé à voter non à l'article constitutionnel sur l'assurance maladie, par 165 voix contre 63. Réunis en assemblée à Belp, ils ont suivi les Romands et les directeurs PDC de la santé qui se sont mobilisés contre ce projet.u nom de ses collègues, le conseiller d'Etat de Bâle-Ville Carlo Conti (BS) a insisté sur les efforts faits par les cantons en matière de qualité, de gestion et de transparence. Le nouvel article n'apportera rien de plus, mais, en cas de oui, "l'argent de vos impôts sera versé aux caisses maladie sans aucun contrôle", a-t-il averti. "Non à une américanisation de la médecine", a renchéri le Jurassien Philippe Receveur, sous les applaudissement d'une moitié de la salle.es délégués ont clos l'assemblée en réélisant Christophe Darbellay à la tête du parti suisse et en le gratifiant d'une "standing ovation". Le conseiller national fribourgeois Dominique de Buman a été réélu à la vice-présidence, rejoint par sa collègue lucernoise Ida Glanzmann. la présidence, tous les sortants ont été réélus. Lucrezia Meier-Schatz (SG), fortement exposée lors de l'affaire Blocher-Roschacher, se place avant-dernière des élus en nombre de voix. Le conseiller d'Etat tessinois Luigi Pedrazzini et la conseillère d'Etat uranaise Heidi Z'Graggen ont aussi été réélus. Meilleure nouvelle élue, à la troisième place, la candidate des jeunes PDC Patricia Mattle (SG) a bénéficié d'une "Ola" de ces derniers.es autres nouveaux élus sont les conseillers nationaux Pirmin Bischof (SO), Kathrin Amacker (BL), Barbara Schmid-Federer (ZH). Comme président du groupe parlementaire, Urs Schwaller (FR) était élu d'office. Bruno Frick (SZ) s'est lui retiré. Celle-ci compte davantage de femmes que d'hommes, avec six représentantes.ar 272 voix contre 13, les délégués du PDC se sont également prononcés contre l'initiative de l'UDC "Pour des naturalisations démocratiques. La décision, claire, sur cet objet en votation le 1er juin est intervenue à l'issue d'un débat nourri.

 

Donc les PDC sont contre un avis du Conseil Fédéral, c’est étrange pour un  parti qui prône la collégialité………

Le PDC est vraiment surprenant (quoique) à l’issue d’un débat nourri, la quasi majorité absolue des délégués (272 contre 13) ont voté contre l’initiative de l’UDC… C’est un peu plus de 95% des suffrages exprimés alors que le récent sondage de la TSR sur ce sujet montrait 50-50……Les délégués PDC donnent l’impression d’être représentatifs de leurs électeurs(trices) cela démontre s’il en était besoin que la démocratie représentative a des limites

 

Commentaires

et bien moi je suis fan dz tes articles quoi qu'on puisse en dire ! lol

Écrit par : Wiki | 23/03/2009

Les commentaires sont fermés.