29/04/2008

Assurance maladie: les cantons unanimes à prôner le non

Les gouvernements cantonaux sont unanimes à rejeter l'article constitutionnel sur l'assurance maladie, soumis en votation le 1er juin. Ils refusent de perdre le contrôle des quelque 8 milliards de francs qu'ils injectent chaque année dans le système de santé.

"On a rarement vu une telle opposition institutionnelle", a commenté Pierre-Yves Maillard, conseiller d'Etat vaudois et président de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de la santé (CDS). Vingt-cinq gouvernements cantonaux ont appelé à voter non, seuls les Grisons se sont abstenus.

Les Conseils d'Etat ont délégué 41 de leurs membres, de tous partis, dans un Comité des canton. Deux conseillères aux Etats, la Zurichoise Verena Diener (Verts libéraux) et l'Argovienne Christine Egerszegi (PRD), font également partie de ce comité de campagne.

Les cantons se prononcent pour la qualité des soins, l'efficacité économique et la concurrence, principes déjà inscrits dans la LAMal. Les nouvelles dispositions sont peu claires et inutiles, elles mettent en péril le contrôle souverain de l'utilisation des ressources publiques, jugent-ils.

 

 

Y aurait-il comme une bataille de pouvoir pour ces 8 milliards ?

Les cantons s’opposent aux chambres fédérales et au Conseil fédéral.

Ça ne manque pas de sel !

Les commentaires sont fermés.