16/05/2008

Biocarburants issus d'aliments: le PS veut les faire interdire

Interdire les biocarburants issus de produits alimentaires: c'est l'une des mesures qu'exige le Parti socialiste pour contrer la crise alimentaire. Dans une interpellation urgente, il appelle le Conseil fédéral à analyser les causes et les solutions à la famine.


Les socialistes veulent aussi que le Parlement mène un débat urgent sur le problème lors de sa session d'été, ont-ils communiqué après une rencontre de leur groupe parlementaire. Ce dernier a approuvé les revendications du parti pour combattre la faim et la pauvreté. 

Outre l'interdiciton des biocarburants alimentaires, le PS demande que l'aide alimentaire suisse soit doublée. Selon lui, un montant de 30 millions de francs doit être consacré à la contribution suisse à l'aide d'urgence réclamée par l'ONU.

 

 

Le PS, plein de bonnes intentions, frappe à coté de la cible. En interdisant les biocarburants fabriqués à partir de produits alimentaires ne résoudra en aucun cas le problème de la famine. Au contraire, le développement de cultures pour l’énergie augmentera la production mondiale de nourriture et à terme fera baisser les prix. La famine actuelle n’est pas une question de quantité, mais bien une question de prix ! Pour y remédier, il faut faire baisser les prix en augmentant la production.

 

Commentaires

? L'augmentation des cultures pour les biocarburants est JUSTEMENT ce qui fait une concurrence avec la production alimentaire et JUSTEMENT ce qui fait augmenter les prix.

N'oubliez pas que nous sommes 6,5 mia. d'êtres vivants sur cette terre et qu'il y en a quelques uns qui commencent à vouloir manger 3 fois par jour, comme nous. Le problème est qu'aujourd'hui il y a des terres mais on ne pourra pas augmenter indéfiniment la productivité. La plupart des techniques d'agriculture intensive montrent déjà leurs limites puisqu'elles ruinent les sols.

Produire toujours plus nous mène dans le mur, car, à long terme, c'est produire toujours moins sur des sols toujours plus pauvres.

Mort au productivisme fou! Mangeons moins de viande, roulons moins en bagnole, interdisons ces satanés biocarburants, ces OGM dangereux et vivons plus avec moins de biens!

Écrit par : Sandro Minimo | 17/05/2008

A Sandro Minimo:
Je n'oublie pas le nombre que nous sommes et qui continue à augmenter de façon extrêmement rapide. C'est pour cela que je prétend qu'en recultivant les terres actuellement en jachère, en augmentant massivement la production de produits alimentaires sans OGM, (les OGM n'étant pas forcément un facteur de rentabilité meilleure) et en réduisant le gaspillage de la transformation industrielle, nous arriverons à produire suffisamment à des prix abordables pour tous. On peut aussi comme pendant les guerres, recommencer à produire des pommes de terres par exemple.

Écrit par : salegueule | 17/05/2008

Voila enfin, 1 solution. Depuis le temps que l'on nous parle de problème.
"Pour y remédier, il faut faire baisser les prix en augmentant la production."

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 17/05/2008

Les commentaires sont fermés.