18/05/2008

Ben Laden appelle les musulmans à lever le blocus de Gaza

Le chef d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden, a appelé les musulmans à contribuer à la "levée du blocus" imposé par Israël à la bande de Gaza, dans un nouveau message mis en ligne dimanche.


Dans ce message adressé à "la nation islamique", le chef d'Al-Qaïda exhorte les musulmans, notamment en Egypte, limitrophe de la bande de Gaza, à "oeuvrer pour la levée du blocus"."Des dizaines de personnes sont mortes des suites de ce blocus injuste" dans la bande de Gaza, contrôlée depuis juin 2007 par le mouvement islamiste palestinien Hamas, a-t-il ajouté dans son message, mis en ligne sur un site islamiste utilisé par Al-Qaïda et dont l'authtenticité ne peut être établie.La participation de dirigeants occidentaux aux célébrations ayant marqué le 60e anniversaire de la création d'Israël "prouve que les valeurs de justice, de liberté et d'humanisme ne sont que des slogans creux qu'ils (les Occidentaux) brandissent pour tromper les faibles", a-t-il ajouté. Le chef d'Al-Qaïda s'en prend violemment aux dirigeants des pays arabes, les accusant d'avoir "bradé" la Palestine. "La survie de l'entité sioniste n'est pas due à sa puissance mais au fait que les gouvernements (arabes) ont renoncé à combattre cette entité", a-t-il ajouté, appelant les jeunes musulmans au jihad, ou la guerre sainte. "Je vous assure que l'entité sioniste ne supporte pas le dixième des efforts (de guerre) des moujahidine pour battre les Russes en Afghanistan (...) ni le dixième de ce que les moujahidine font aujourd'hui pour frapper les Etats-Unis et leurs agents en Irak", poursuit ben Laden. Ce nouveau message, annoncé peu auparavant par le site islamiste comme un message à la teneur "très forte", est le deuxième du chef d'Al-Qaïda en trois jours. Dans le dernier enregistrement qui lui est attribué et mis en ligne vendredi, ben Laden s'en était pris aux dirigeants occidentaux pour leur participation aux célébrations du 60e anniversaire d'Israël, affirmant que les musulmans ne renonceraient à "aucun pouce de la Palestine". Traqué mais à ce jour introuvable, Oussama ben Laden, dont la tête est mise à prix pour 25 millions de dollars par les Etats-Unis, a revendiqué la responsabilité des attentats du 11 septembre 2001 qui ont fait près de 3.000 morts aux Etats-Unis et ont conduit à l'invasion de l'Afghanistan.

 

Ben Laden et « W », même combat : lorsque l’un n’arrive pas (ou plus) à convaincre ses amis du bien fondé d’une intervention en Iran, l’autre souffle sur la braise en Palestine…

Hormis le pétrole, quels sont les réels intérêts communs de ces 2 familles ?

Se complaisent-ils tant en état de guerre ?

 

Commentaires

"la nation islamique", tiens c'est nouveau, ça vient de paraître ! Je me rappelle un Septembre 1970, le Septembre Noir, lorsque Yasser Arafat, au nom des palestiniens, représentant alors 75% de la population jordanienne, réclamait la création d'une République Palestinienne sur le territoire du Royaume de Jordanie.
Résultat : 1972, JO de Munich, la prise d'otage des athlètes israéliens.
Sabra et Chatila et les nouvelles révoltes au Liban des réfugiés palestiniens, dont personne n'en veut, chez soi, en terres arabo-musulmanes...
Le coupable de Sabra et Chatila, ne sont pas les libanais, mais Ariel Sharon, alors général et ministre de la Défense d'Israël.

"La survie de l'entité sioniste n'est pas due à sa puissance mais au fait que les gouvernements (arabes) ont renoncé à combattre cette entité"
La survie d'Israël est due aux esprits éclairés parmi les musulmans, qui n'ont jamais utilisé le terme de Palestine, inventé par les Romains, pour faire oublier jusque dans le nom, la présence des Juifs dans ces contrées.
Elle est due également aux écrits saints du Coran, qui stipule que personne ne doit occuper un pays qui était habité auparavant, peu importe par qui.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 19/05/2008

Les commentaires sont fermés.