19/05/2008

Le vice-président de l'UDC glaronaise quitte le parti

Le vice-président de l'UDC glaronaise, Martin Landolt, quitte le parti. Il a annoncé sur les ondes de la radio alémanique DRS ne plus pouvoir s'identifier au style de l'UDC suisse.


Lors de l'assemblée des délégués de l'UDC glaronaise mercredi dernier à Glaris, M. Landolt avait tenté de convaincre sa section cantonale de quitter l'UDC suisse si celle-ci excluait l'UDC grisonne. Il avait échoué.

Sa section s'est certes exprimée contre l'exclusion de l'UDC des Grisons. Mais elle a demandé à Mme Widmer-Schlumpf de démissionner du parti.

Selon M. Landolt, l'UDC de Glaris a jeté par-dessus bord son positionnement libéral. Le député restera membre du Grand Conseil. Mais il s'y positionnera, dans un premier temps en tout cas, en tant qu'indépendant, a écrit M. Landolt dans une lettre.

 

Notre Schtroumpfette nationale devrait s’inspirer de Monsieur Landolt. Contrairement à la personne qu’il pensait défendre, Monsieur Landolt met un point d’honneur, plus que respectable, à accompagner ses idées par un acte fort. Même si je pense qu’il a tout faux, je le félicite de son geste.  Madame Widmer-Schlumpf devrait tirer  les conséquences  de l'exemple de Monsieur Landolt!

Je suis persuadé que lors de prochaines élections, même sans parti, Monsieur Landolt sera réélu haut la main. Un politicien qui se mouille pour ses idées mérite d’être réélu.

 

Les commentaires sont fermés.