22/05/2008

Le "Forum des 100" se penche sur la compétitivité

Outre la libre circulation des personnes avec l'UE, Eveline Widmer-Schlumpf défend l'idée d'un soutien plus marqué aux familles. Suisses ou immigrées, les familles devraient pouvoir concilier plus facilement travail et éducation.


La Suisse "a aussi un intérêt économique" à soutenir les familles, a dit la conseillère fédérale devant les 700 participants du "Forum des 100" à Lausanne. L'Etat ne fixe pas la natalité mais il peut l'influencer par l'harmonisation scolaire, les horaires-blocs ou les repas à l'école qui permettent aux parents de concilier plus aisément éducation et profession.

Questionné par le président de l'EPFL sur le renvoi des étudiants des "pays tiers" sitôt leurs études finies, la cheffe du Département de justice et police a nuancé la critique. Tel n'est pas le cas si l'étudiant non européen prouve qu'il a un travail, a déclaré Eveline Widmer-Schlumpf.

Avec la libre circulation dans l'Union européenne (UE) et l'espace Schengen/Dublin, "les citoyens suisses ont décidé qu'’en matière de politique migratoire, nos frontières n'’étaient plus Genève, Bâle ou Chiasso, mais plutôt Lampedusa, Sylt ou Narva". En même temps, les garanties de qualification professionnelle demandées aux immigrés des pays tiers (hors-UE) "répondent aux exigences de notre marché du travail".

La conseillère fédérale était l'invitée du "Forum des 100", organisé par "L'Hebdo". L'édition 2008 est notamment consacrée à la "créativité et la compétitivité" de la Suisse francophone.

 

 

Il serait intéressant de savoir, maintenant que nous sommes dans Schengen-Dublin, le nombre de requérants que nous avons refoulés dans le premier pays d’accueil concerné ?

 

19:32 Publié dans Suisse | Tags : ue schengen-dublin, udc, ps, pdc | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Soutenir les familles ! Le but est louable.
Ceci dit, il faudrait revoir en premier lieu la politique du logement, car on ne peut pas fonder une famille et avoir plusieurs enfants à notre époque, lorsque l'on constate le manque d'appartement et les loyers inabordables !
On s'étonne après que la natalité est en baisse !!!!!
Avec mes respects
Ivan

Écrit par : coucou | 22/05/2008

Les commentaires sont fermés.