25/05/2008

EURO 2008: les Juristes démocrates craignent des exactions

Les Juristes démocrates de Suisse s'inquiètent de possibles exactions policières durant l'EURO 2008. Ils ont en conséquence publié un aide-mémoire à l'intention des supporters qui explique ce qu'a le droit de faire la police mais également comment éviter tout problème.


Ce document, présenté samedi lors de l'assemblée générale des Juristes démocrates de Suisse (JDS) qui s'est tenue à Bienne, est avant tout une contribution au principe de "désescalade". Il contient une série de conseils pour éviter tout problème et toute intervention policière.

Il n'empêche, dans un communiqué publié ce dimanche, les JDS font part de leur crainte de voir certains droits fondamentaux bafoués durant l'EURO 2008. Il suffira de commettre une légère déprédation ou d'entraver le trafic pour être arrêté, rappellent les JDS, qui considèrent comme inacceptables ces mesures de sécurité.

L'aide-mémoire qu'ils ont préparé explique quels sont les droits en vigueur en Suisse et l'attitude à adopter par exemple en cas de garde à vue ou de détention préventive. Le document sera distribué en français, allemand, anglais et turc.

En collaboration avec d'autres associations de défense des droits fondamentaux et des représentants des supporters étrangers, les JDS vont également mettre sur pied des permanences d'avocats dans les quatre villes de Suisse qui accueilleront des matches ainsi qu'une ligne téléphonique pour donner des conseils.

 

Bravo à ces jeunes juristes, qui avant même les éventuels faits prennent déjà parti contre la police…Ils ont commis un texte de conseils aux éventuels délinquants mais omis de traduire leur texte en italien et en romanche, 2 langues officielles de notre pays.

Le meilleur conseil que l’on puisse donner est simplement de rester correct.

On constatera également que les turcs semblent, puisqu’une traduction leur est destinée, plus enclins aux débordements que les ex-yougoslaves, les portugais, les espagnols etc.

Ont-ils également prévu des permanences pour les éventuelles victimes de déprédation?

Ou seuls les "casseurs" éritent-ils d'être défendu?

Je me demande ce qu’il y a  de démocrate, hormis le nom, chez ces juristes.

 

19:17 Publié dans Justice | Tags : euro08, football, hooligans | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bizarement, et bien que ce soit profondement anti democratique, la dictature des minorités delinquantes aux depends de la majorité silencieuse semble assez bien acceptée en Suisse.

AF

Écrit par : Alain Fernal | 26/05/2008

Les commentaires sont fermés.