26/05/2008

La Confédération doit augmenter son aide au développement

La Suisse doit augmenter son aide au développement à 0,7% du produit national brut si elle veut respecter les Objectifs du Millénaire de l'ONU, soutient Alliance Sud. L'ONG a remis au Parlement et au Conseil fédéral une pétition en ce sens, forte de plus de 200'000 signatures.


En souhaitant maintenir le budget de l'aide au développement à 0,4% du PNB, "le Conseil fédéral va à l'encontre des engagements qu'il a pris devant l'Assemblée générale de l'ONU", a déploré Peter Niggli, directeur d'Alliance Sud.

"La balle est maintenant dans le camp du Parlement", a-t-il affirmé. Lors des sessions d'été et d'automne, le Conseil national se penchera sur deux gros crédits cadres de la coopération au développement ainsi que sur toutes les questions qui en découlent.

A cet égard, M. Niggli a salué la brèche ouverte par la Commission de politique extérieure (CPE) du Conseil national: une majorité de ses membres exigent que le Conseil fédéral décide d'un nouveau crédit-cadre qui permettrait d'atteindre 0,7% en 2015.

Lancée il y a an par des oeuvres d'entraide, des Eglises, des associations et des syndicats, la pétition "0,7% - ensemble contre la pauvreté" demande une augmentation des dépenses pour la coopération au développement de 0,4% à 0,7% du produit national brut (PNB).

 

Je ne connais pas cette ONG se faisant appeler Alliance Sud, mais je la soupçonne de prêcher pour son porte-monnaie. Si cette ONG réussi à obtenir tant de signatures, elle n’a sûrement aucun problème à trouver des donateurs. Puisqu’elle a le temps de se mêler du budget de la Confédération, de lancer des pétitions, c’est probablement qu’elle est sous occupée et n’a par conséquent besoin d’aucune subvention.

La Suisse devrait quitter le plus vite possible l’ONU.

 

18:50 Publié dans Politique | Tags : udc, ps, verts, pdc, prd | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

C'est Mercedes qui risque de pas être content, si la Suisse n'augmente pas son aide pour les pays africains.
Les sud-africains, eux, n'aurait plus d'armes pour tuer les autres noirs, qui leur piquent leur boulot...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 26/05/2008

Les commentaires sont fermés.