01/06/2008

Votations fédérales/réactions: le Conseil fédéral satisfait

Le Conseil fédéral est satisfait des résultats des votations de ce week-end. Pascal Couchepin n'a pas caché son soulagement après le rejet de l'article constitutionnel sur l'assurance maladie. Idem de l'initiative sur les naturalisations par les urnes.


 

Le président de la Confédération, qui ne soutenait que du bout des lèvres la modification de la constitution proposée par la droite à propos de la santé, a évoqué "un regret institutionnel, le plus faible sur l'échelle de Richter des émotions politiques", a-t-il dit. Cet article était inutile, selon le ministre.

Le conseiller fédéral et sa collègue Eveline Widmer-Schlumpf se sont également réjouis du "non" à l'initiative populaire de l'UDC sur les naturalisations par les urnes. "La démocratie directe implique le respect de l'Etat de droit, qui n'est pas compatible avec la discrimination et l'arbitraire", a souligné M. Couchepin.

Par sa décision, le peuple a estimé que les autorités de naturalisation, démocratiquement élues, font du bon travail, a renchéri sa collègue UDC. La loi révisée sur la nationalité, qui faisait office de contre-projet à l'initiative, pourra entrer en vigueur après l'échéance du délai référendaire, a-t-elle rappelé sans donner plus de détail à ce propos.

Concernant le rejet de l'initiative dite "muselière", Pascal Couchepin s'est félicité que le peuple ait admis que le gouvernement "doit et peut s'exprimer" sur des objets en votation. "Pour que la démocratie directe fonctionne bien, il faut que tout le monde puisse s'exprimer, y compris le Conseil fédéral".

On peut dire que notre président ne sait pas ce qu’il dit, il félicite nos concitoyen(ne)s de ne pas être ce qu’il les aurait accusé d’être s’ils avaient acceptés l’initiative de l’UDC.

Donc puisqu’ils ne sont ni arbitraires ni discriminateurs(trices) nos concitoyen(ne)s peuvent dorénavant naturaliser par les urnes……

Pour notre nouvelle ministre, celle qui n’a plus de parti, elle pense que le peuple a estimé que les autorités en charge actuellement des naturalisations font du bon boulot. Combien de votants savent comment les naturalisations se font dans leur commune respective ? Probablement le pourcentage qui a accepté l’initiative.

Commentaires

De la bouche d'Eveline Widmer-Schlumpf, dire que le peuple estime quoi que ce soit, semble + que louche, non ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 02/06/2008

Les commentaires sont fermés.