06/06/2008

Libre circulation: Barroso ne veut pas de discrimination

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso espère qu'en cas de référendum, la votation sur l'extension de la libre circulation à la Roumanie et à la Bulgarie sera "positive" et sans "discrimination". Il a aussi souligné son respect de la souveraineté de la Suisse.


"Je ne fais pas de spéculations sur des scénarios négatifs", a déclaré M. Barroso, interrogé devant la presse à Berne sur une réaction en cas de "non". Il a salué le fait que lors des dernières votations fédérales concernant des questions européennes, le peuple suisse "a exprimé avec conviction sa préférence pour une voie d'ouverture et un engagement plus poussé avec l'Union européenne (UE)".

"Nous espérons que ce vote sera positif" et "qu'il respectera l'intégrité de l'Union européenne" sans "discrimination envers des Etats ou des citoyens de l'UE".

Concernant le différend entre la Suisse et l'UE sur la fiscalité des entreprises, l'ancien premier ministre portugais a dit qu'il "respectait pleinement" la souveraineté de la Suisse et le fédéralisme.

 

Monsieur Barroso, en fin politicien, déclare qu’il respecte pleinement la souveraineté suisse en ce qui concerne la fiscalité des entreprises. C’est surtout qu’il ne veut pas donner des arguments à certains pour refuser l’extension à la Roumanie et à la Bulgarie des accords de libre circulation.

S’il arrivait à convaincre ses collègues de l’UE de nous laisser tranquille avec la fiscalité et de s’y engager formellement, je pourrais le croire. Pour l’instant, je le prends juste pour un politicien malin.

 

20:33 Publié dans Europe | Tags : ue, bilatérales, votations | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je ne crois pas à l'ouverture des pays de l'est avant qu'ils prouvent chez eux
ce qu'ils savent faire. Jusqu'à présent zéro,zéro. Je ne crois pas aux miracles
Mr Barroso est un politicien qui tient à son pouvoir et de là veut nous faire
avaler des couloeuvres.Prodi(gue) professeur encore moins et nous devons
le féliciter pour sa manière aveugle d'intégrer ces pays à l'ue.

Écrit par : michel | 06/06/2008

On ne juge un homme qu'à ses actes. (et subsidiairement à ses résultats).

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 07/06/2008

Les commentaires sont fermés.